Géologie de l'Islande pour les nuls

Publié le par svtmarcq.over-blog.com

L'Islande fait de nouveau parler d'élle. Un nouveau volcan, le Grimsvötn, inquiète les compagnies aériennes. Il a un avantage sur celui qui s'est excité l'an dernier, un nom prononçable.

Pour mémoire, l'éruption de l'Eyjafjöll, c'était ça :

 

Voici une petite vidéo de l'éruption actuelle :

L'Islande est la seule île de grande taille, qui correspondent à l'émersion de la dorsale nord-atlantique. Une carte le montre nettement.

IcelandMap2007.jpg
les zones en rouge correspondent à la trace du rift. On constate que le rift se partage en deux au niveau de l'islande. Le rond orange correspond aux remontée magmatique d'un point chaud. C'est à dire que l'Islande présente deux types de volcanisme, un volcanisme de dorsale et un volcanisme de point chaud.

dyn007_original_597_426_pjpeg__079c2b7354341e3e70e54038e647.jpg
La carte ci-dessus montre la position de l'Eyjafjöll par rapport à l'immense glacier du Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe. On constate que le glacier est situé à la fois sur le rift et sur le pint chaud. Le Grimsvötn, un des volcans les plus actifs de l'île est situé sous ce glacier.

Le Vatnajökull
thumb
Situation du Grimsvötn

279-strates-eruption-sous-glaciaire-10-Grimsvotn-Vatnajokul
L'éruption du Grimsvötn en 1996.

279-strates-eruption-sous-glaciaire-13-Grimsvotn-Jokulhlaup.jpg
L'éruption de 1996 a entraîné des coulées de boue (lahars) absolument catastrophiques. C'est le problème des éruptions sous glaciaires.

Commenter cet article