Qu'est ce que le SIDA (Term S)

Publié le par svtmarcq.over-blog.com

Présentation générale

L'acronyme SIDA signifie "syndrome d'immunodéficience acquise". Le SIDA est une maladie qui fait actuellement des ravages, notamment dans les pays en voie de développement (Afrique, Asie du sud-est). Les chiffres de 2008 sont éloquents.

 

VIH-Carte-LM-18-07-2010.jpg

 

Parmi les pays d'Europe occidentale, la France est le pays le plus touché par la maladie.

 

SIDA01.jpg

 

Les modes de contaminations sont de trois types :

— sexuels

— sanguins, par transfusion ou échange de seringue

— de la mère au fœtus

Du fait de la prééminence de la voie sexuelle, le SIDA est considérée comme une MST (maladie sexuellement transmissible).

 

SIDA03.jpg

 

Les premiers cas sont apparus dans la communauté Gay aus Etats-Unis en 1979-1980. Très vite on a parlé de cancer des homosexuels puisque un des symptomes les plus caractéristiques était un cancer de la peau appelé Sarcome de Kaposi.

C'est au début des années 80 qu'une équipe française sous la direction de Luc Montagnier (Prix Nobel 2008) et une équipe américaine sous la direction de Robert Gallo ont mis en évidence le virus responsable appelé HIV (virus de l'immunodéficience humaine).

 

Luc Montagnier

montagnier-virus.jpg

 

Robert Gallo

507px-RobertGalloMontreal1995_064.jpg

 

Le HIV, selon la théorie la plus admise serait le résultat de la mutation d'un SIV (virus d'immunodéficience simienne) ou de son association avec un virus humain dans le bassin du Congo.

 

Une photo de virus HIV au MET

 

HIV-1_Transmission_electron_micrograph_AIDS02bbb_lores.jpg

 

Les différentes phases de la maladie

 

Pour présenter d'une manière simple le déroulement de la maladie, on peut utiliser le schéma suivant :

 

radF4A6A.jpg

 

L'infection primaire ou primo-infection, correspond aux premières semaines qui suivent le contact avec le virus. La charge virale augmente très rapidement par multiplication, puis chûte suite à la mise en place d'une défense immunitaire. Il n'y a pas de symptômes particuliers, hormis ceux d'une infection virale du type grippe.

La phase de latence clinique ou phase asymptomatique correspond à la période où l'immunité est encore suffisante pour limiter la charge virale. Cette phase peut durer plusieurs années.

Cependant l'immunité baisse tout au long de ces années. Cette baisse est mesurée par le taux de lymphocytes T4.

 

sans-titre2.jpg

Les maladies opportunistes

Lorsque l'immunité atteint un seuil, le SIDA se déclare par le développement de nombreuses maladies opportunistes. Celles-ci profitent de l'effondrement de l'immunité pour attaquer l'organisme.

Parmi ces maladies, certaines sont caractéristiques :

— le sarcome de Kaposi, qui est un cancer de la peau

 

Kaposi-3.jpg

 

— une candidose à Candida albicans (Muguet), qui est un champignon dont les filaments se développent dans la bouche puis obstruent les voies respiratoires et digestives. Cette maladie est caractéristiques des immunodépressions.

 

Oral_thrush_Aphthae_Candida_albicans._PHIL_1217_lo-copie-1.jpg

 

— des pneumonies, etc...

 

Le cycle du virus HIV

Le virus HIV est un virus à ARN encore appelé rétrovirus.

 

virusSIDA.gif

Les petites structures vertes dans la capside correspondent à un enzyme spécifique des rétrovirus appelée transcriptase inverse.

Le virus possède à sa surface des protéines appelées GP120 qui lui peremt de se fixer sur des cellules possédant des récepteurs CD4.

 

VIH_LT4_fixation.gif

 

On a pu étudier les récepteurs membranaires des différentes cellules immunitaires. Les résultats sont donnés dans le tableau suivant :

 

recepteurs.png

On constate que seuls les macrophages et les lymphocytes T4 possèdent des récepteurs CD4. Cela signifie que seules ces cellules pourront être parasitées par le HIV. Comme il y a plus de CD4 sur les lymphocytes T4, ce sont ces cellules qui sont la cible privilégiée du HIV.

Lorsque le HIV est fixé sur la membrane du LT4, le matériel génétique et une enzyme appelée transcriptase inverse (ou réverse) dans le cytoplasme du lymphocyte.

L'ARN du virus est rétrotranscrit en ADN par la transcriptase inverse. Cet ADN s'intègre alors sous la forme d'un provirus dans le génome du LT4. Le provirus modifie alors tout le métabolisme du LT4 qui se met a fabriquer de nouveau virus. Ceux-ci sortent du LT4 par bourgeonnement. Au bout de quelques temps le lymphocyte meurt.

 

cycle-img.gif

Au début de l'infestation, pendant la phase de primo-infection, le taux de virus dans l'organisme augmente très répidement puis baisse très rapidement car la machinerie immunologique de l'individu se met en marche.

C'est ce qui explique que le taux de VIH (charge virale) reste relativement faible pendant de nombreuses années durant la phase chronique (phase asymptomatique).

 

VIH_evolution.gif

 

Les défenses de l'organisme sont alors de deux types :

les LT8 ou LT cytotoxiques

les anticorps anti-VIH

Les LT cytotoxiques sont des lymphocytes qui détruisent spécifiquement les cellules parasitées par des virus. dans le cas du SIDA, il y a donc destruction des LT4. C'est ce qui expliquent que le taux de LT4 n'arrêtent pas de baisser.

Les anticorps sont des molécules protéiques qui sont fabriqués par l'organisme en réponse à l'arrivée d'une bactérie ou d'un virus qu'on appelle alors un antigène.

Alors que la détection d'un virus est très difficile du fait de sa petite taille, la détection d'un anticorps est facile. Il faut cependant attendre un certain temps avant que l'organisme ne fabrique des anticorps.

Lorsqu'il a présence d'anticorps, par exemple d'anticorps anti-VIH, dans le serum d'un patient, on dit qu'il est séropositif. Cela signifie qu'il a été en contact avec l'antigène.

La méthode la plus utilisée dans la détermination de la séropositivité VIH, pour sa vitesse de mise en œuvre et son faible coût, est le test ELISA (enzyme-linked immuno-sorbent assay).

 

elisa.png

C'est un test de coloration basé sur une réaction enzymatique. Lorsque la coloration apparaît, cela signifie que le patient est séropositif.

On peut facilement faire un test ELISA en classe en utilisant du serum de bœuf, qui est un produit inoffensif.

On utilise des barrettes formées de puits sur lesquelles on a fixé un antigène, ici de l'albumine de serum de bœuf (BSA).

 

elisa-1.png

 

On fixe dessus l'anticorps anti-BSA que l'on doit doser.

Dans une troisième étape, on fixe un nouvel anticorps couplée à une enzyme appelée la peroxydase. Lorsqu'il y a fixation de cet ensemble sur l'anticorps a doser, (anticorps anti-BSA) on a une réaction qui donne une coloration bleue ou verte selon la concentration de l'anticorps anti-BSA.

 

elisa-2.png

 

Le test ELISA est facile d'utilisation, mais il n'est pas d'une fiabilité totale en cas de séropositivité. Dans ce cas, on met en place un nouveau test.

Ce nouveau test est le Western Blot.

Dan un premier temps, on fait une électrophorèse des protéines du VIH. On transfere ensuite ces protéines sur un autre support, une membrane de nitrocellulose.

 

western-1.png

 

On dépose ensuite le serum du patient sur la membrane de nitrocellulose. Si le patient a été en contact avec le vIH, il a développé des anticorps contre les différentes protéines du virus, notamment contre la GP 120, qui permet au virus de se fixer sur le LT4.

 

western-2.png

 

Si la réaction est positive avec plusieurs protéines, la séropositivité est une certitude.

Lorsque le taux de LT4 diminue au dela d'un certain seuil, toute l'immunité du sujet s'effondre et il entre dans la phase symptomatique où les maladies opportunistes se déclarent.

Actuellement les techniques de polythérapie permettent de fixer la maladie au stade asymptomatique. Le virus est bloqué mais est toujours présent dans l'organisme.


Commenter cet article

steve 22/10/2016 02:17

le sida la pire invention et mensongère créé par les pharmaceutique et avec la complicité des médecin
Lisez ceux ci concernant le sida.un poison créé pour de l'argent.
voir le site alimentationintelligente.com
Parcourez l'internet et vous verrez que le sida est une maladie inventé par l'homme .allez sur ce site alimentationintelligente.com et vous verrez tout les mensonges de ces pharmaceutique sur le SIDA
Saviez vous que le Sida n'est pas une maladie incurable comme le fait croire les médecin.Tout çà c'est une combinerie appelé ARGENT se faire de l'argent avec une maladie inventé par les grand assassin de la planète nommé pharmaceutique impliqué dans ce génocide.Des personnes ont perdu la vie grâce à cette maladie le sida.Ils ont inventé aussi un médicament LAZT soit disant pour rallonger la vie des patients,plutôt rallonger le traitements qui leur rapporte plein d'argent sur le dos de millier d'innocent empoisoner aussi par ce médicament qui était néfaste à leur Santé. Le sida est un CANCER ce n'est pas une maladie qui ne se soigne pas C'EST FAUX .C'est une maladie que l'on peut soigner jusqu'à la guérison totale,je dis guérison totale.
TOUT CANCER EST FORME PAR LA MEME CAUSE L'ACIDITE.
LA RACINE DE TOUT ET TOUT LES MALADIE CAUSE SUR L'ETRE HUMAIN L'ACIDITE
C'EST DURE A CROIRE MAIS C'EST LA VERITE.
LES ANTIOXYDANT SONT LES MEILLEURE REMEDE POUR SOIGNER TOUT CANCER.
TOUT CE QUI SONT CHIMIQUE COMME LES MEDICAMENTS SONT NEFASTE POUR LE CORPS .LES MEDICAMENTS TUE PETIT A PETIT L'ETRE HUMAIN.

collègue svt 26/10/2011 21:31


Bonjour,

très joli site. une petite erreur de frappe s'est glissée. Vous avez noté VIH virus à "ADN" donc rétrovirus.
Bonne continuation.