Samedi 24 mars 6 24 /03 /Mars 08:47

Dans ce chapitre nous allons regarder comment s'effectue la régulation de l'activité hormonale chez l'adulte et comment cette régulation a eu une influence sur les pratiques sociales.

Les testicules, situés dans les bourses ou scotum, sont des organes contenant des centaines de tubes séminifères. C'est dans ces tubes, que les spermatozoïdes se développent depuis l'extérieur du tube jusqu'au centre.

 

Testicule structure

 

Coupe de testicule

 

activite6document3sanslegende.jpg

 

Les spermatozoïdes se développent dans les cellules de Sertoli qui sont de très grande taille et servent de nourrices aux spermatozoïdes. Les cellules de Leydig sécrètent la testostérone.

 

Dessin de détail d'une coupe de testicule

 

dyn006_original_592_532_gif_2533802_ec2899534a39079835117c4.gif

2. lumière du tube

3. cellule de Leydig

4. vaisseau sanguin

5. lame basale qui entoure le tube séminifère

6. cellule de Sertoli

11. spermatozoïde

 

L'hypophyse est une petite glande située à la base du cerveau. Elle est colorée en orange sur la coupe suivante.

 

598px-Hypophyse.png

 

On a effectué des expérimentation d'hypophysectomie (ablation de l'hypophyse) chez l'animal afin d'étudier la relation entre l'hypophyse et l'apparei génital.

 

hypophysectomie.png

On constate que sans hypophyse (b), l'appareil génital est moins développé. Les vésicules séminales, les glandes annexes et la prostate diminue de volume. Si on castre l'animal sans hypophyse (c) mais qu'on lui injecte une quantité de testostérone, les glandes retrouvent leur développement. On peut donc en conclure que l'hypophyse agit sur la sécrétion de testostérone.

L'hypophyse sécrète deux hormones (appelées gonadostimulines) : la LH et le FSH.

On peut faire une expérience d'injection de LH.

 

role-des-gonadostimulines-4.png

La LH agit donc sur la sécrétion de testostérone.

 

Photo de tubes séminifères chez un sujet dépourvu de FSH.

 

FSH-1.png

 

Le même sujet après traitement à la FSH.

 

FSH-2.png

 

La FSH a donc pour rôle de permettre la fabrication des spermatozoïdes.

L'hypohpyse est relié à une zone du cerveau appelée hypothalamus. On parle alors de complexe hypothalamo-hypophysaire.

 

hypophyse

 

L'hypothalamus contient des neurones reliés à la paroi des vaisseaux sanguins. Les potentiels d'actions (message de nature électrique) des neurones permettent la sécrétion dans les ang d'une neurohormone, la GnRH. Cette neurohormone agit sur le cellules sécrétrices de LH et de FSH.

 

Schéma simplifié de régulation de la sécrétion des hormones mâles.

 

hypothlamo-hypo - 1 er S

 

La physiologie sexuelle du sexe féminin est marquée par la présence de cycles d'une durée moyenne de 28 jours ou cycle menstruel. Le cycle menstruel est marqué par la présence de règles ou menstruations à la fin du cycle. Ces menstruation sont liées au cycle de l'utérus dont une partie, l'endomètre subit des transformations profondes au cours de ce cycle.

 

Utérus en début de cycle (phase folliculaire)


65

5. Endomètre

2. Muscle utérin.

 

Utérus en fin de cycle (phase lutéinique). C'est la phase de dentellisation qui permet l'accueil éventuel de l'embryon, en cas de fécondaton (nidation).

 

MO_CT_ut-rus-phase-lut-ale--2-.jpg

 

On peut synthétiser les évènement sur le schéma suivant :

 

cycle.gif

 

Comme on le voit, le cycle utérin est lié au cycle ovarien (des ovaires). A l'intérieur des ovaires, on peut voir des structures plus ou moins complexes, appelées follicules qui contiennent un ovocyte. Ces follicules évoluent rapidement du 1er au 14ème jour du cycle. Lorsqu'ils sont mûrs, l'ovocyte est libéré dans les trompes : c'est l'ovulation ou ponte ovulaire. Le reste du follicule devient un corps jaune.

 

Coupe d'ovaire de lapine

 

image022.jpg

 

Un follicule mûr

 

0.jpg

 

Schéma de l'évolution du follicule au cours du cycle menstruel

 

11385.gif

 

Comme l'indique le schéma, les deux hormones sexuelles féminines, les œstrogènes et la progestérone sont fabriquées par les follicules : les œstrogènes par le follicule et la progestérone (+ un peu d'œstrogènes) par le corps jaune. Comme ces structures varient en taille au cours du temps, la sécrétion d'œstrogènes et de progestérones varient au cours du temps comme l'indiquent les coubes suivantes (unités arbitraires en ordonnées) :

 

hormone-ovariennes.png

 

Comme chez l'homme, la sécrétion des hormones sexuelles est liée à la sécrétion de trois hormones du complexe hypothalamo-hypophysaire, la GnRH, la LH et la FSH. Les courbes de sécrétion de la LH et de la FSH sont données sur le graphe suivant :

 

6064i5.JPG

 

On constate que le pic d'œstrogène précède de près le pic de LH (et en moindre part le pic de FSH). Relions ces courbes aux évènement ovarien et utérin que nous avons observés :

 

58743614.jpg

On remarque que le pic de LH précède immédiatement l'ovulation. En fait, c'est ce pic, qu'on appelle décharge ovulante, qui provoque l'ovulation. Or le pic de LH est provoqué par l'augmentation du taux d'œstrogène. C'est la variation importante du taux d'œstrogène qui entraine la décharge ovulante et donc l'ovulation. On parle dans ce cas de rétrocontrôle. L'ensemble de ces évènements est indiqué sur le schéma simplifié de la régulation chez la femme :

 

regul-fem.png

C'est la constation de cette variation importante de la quantité d'hormones ovariennes avant l'ovulation qui a permis de mettre au point la contraception chimique. La contraception est une pratique qui vise à donner un stérilité temporaire à une femme.

La pillule contraceptive à été mise au point dans les années 50 par l'équipe de Gregory Pincus.

 

Grégory Pincus (1903-1967)

 

225px-Gregory_Pincus.jpg

 

Les pilules contraceptives sont très nombreuses car, selon la physiologie de la patiente, le dosage ou la rythmicité de la prise doit être adaptée. Le principe de base est toujours le même, on donne des hormones de synthèse (œstradiol et progestatif) qui empèche la variation du raux d'œstrogènes naturels. Le pic de LH ne peut donc pas se produire ce qui entraîne une absence d'ovulation. On peut constater cette absence de variation sur les courbes suivantes :

 

Effet-pillule-normodos_e-sur-concentrations-hormonales.jpg

 

Depuis de nombreuses années, on essaie de mettre au point la contraception chimique masculine mais l'absence de variation du taux d'hormone rend le problème très délicat à résoudre.

En dehors de la contracption chimique, il existe des modes de contraception dit mécanique.

Chez la femme, le plus utilisé est le stérilet, qui soit être posé par un médecin. Il est plutôt recommandé au femmes qui ne veulent plus avoir d'enfants qu'aux jeunes femmes qui n'en veulent encore pas, pour des raisons de risques (faibles) de stérilité définitive.

 

Un modèle de stérilet

 

sterilet gyne T 3801290601314

 

Mise en place du stérilet

 

1189-sterilet-s-

 

La méthode de contraception masculine mécanique est le préservatif qui peut être enduit d'une gelée spermicide (qui tue les spermatozoïdes). Actuellement, le préservatif est la seule méthode efficace de lutte contre la propagation du SIDA. Selon l'OMS (Organisation Mondiale  de la Santé, rapport de 2009) : L'utilisation correcte et systématique du préservatif masculin réduit le risque de transmission sexuelle du VIH de 80 à 90%. D'après les données disponibles, le préservatif féminin offrirait des niveaux semblables de protection.

 

preservatif.jpg

 

Dans le cas où un rapport non protégé a eu lieu, on peut envisager une méthode de contraception dite d'urgence. En réalité, si la fécondation a eu lieu, on doit plutôt parler de contragestion. Cette pilule, dite pilule du lendemain doit être prise le plutôt possible après le rapport sexuel car son efficacité diminue rapidement. On n'explique pas tellement actuellement le mécanisme d'action de cette pilule.

 

efficacite.jpg

 

Une seconde prise doit être effectuée entre 12 et 24 heures après la première.

 

dosage_estroprogestatif.jpg

 

Aujourd'hui un certain nombre de couple sont considérés comme stérile. La stérilité d'un couple peut avoir des origines variées.

 

camembert.gif

SI la fertilité est due à une mauvaise mobilité du sperme ou à une difficulté du franchissement du col de l'utérus, le couple peut avoir intérêt à procéder à une insemination articicielle (IA). Si le conjoint est atteint d'azoospermie (absence de spermatozoïdes), on peut procéder à une insemination avec donneur (IAD).

 

Principe de l'insemination articicielle

 

2874589264_1.gif

 

En cas de trouble de l'ovulation ou d'une anomalie des tropes, on peut faire appel à une FIVETE (Fécondation In Vitro et Transplantation Embryonnaire). C'est ce qu'on appelait autrefois les "bébés éprouvettes". La technique est au point depuis une trentaine d'années mais le taux de réussite reste inférieure à une fécondation naturelle.

 

Principe de la FIVETE

 

fivete-2

 

Sexualité et système de récompense

 

En 1954, deux chercheurs, Olds et Milner découvre un système de récompense chez le rat. Une éléctrode est implantée dans une partie du cerveau du rat appelé le septum. Dans la cage, on a installé une pédale sur laquelle le rat peut appuyer. Lorsqu'il appuie un faible courant électrique stimule le septum. Très rapidement, le rat passe son temps à taper sur la pédale, oubliant de s'alimentier et négligeant une femelle éventuellement présente.

 

Experience-Olds-Milner.JPG

 

En appuyant sur la pédale, le rat déclenche un système dit de récompense.

 

Sur l'image suivante, le terme de Hedonic hotspot, correspond aux zones activée lorsque le rat épouve du "plaisir".

 

Recompenses.jpg

 

Des expériences effectuées chez l'homme, ont permis de montrer que le désir sexuel excite des zones analogues à la région du septum.

 

A-inter-B.JPG

 

Attention, le cerveau humain est particulièrement complexe. La sexualité humaine ne dépend pas seulement de la stimulation du circuit de récompense du cerveau.

Par svtmarcq.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés